Garde d’enfants et télétravail : comment s’organiser

par Hélène Crevel

Travailler avec des enfants autour de soi peut s’avérer pénible et culpabilisant. Pénible d’être dérangée toutes les 5 minutes et culpabilisant de ne pas s’occuper assez de ses petits anges ! Je vous propose 5 solutions pour concilier travail à la maison et enfants à garder.

Vous êtes à la maison avec les enfants, mais vous devez aussi travailler. L’équation n’est pas toujours simple à résoudre. Dégager une période de travail suffisamment longue pour honorer vos engagements professionnels, le tout dans le calme et la concentration peut relever d’une véritable prouesse !

De nombreux facteurs rentrent en ligne de compte. Selon les âges, les sexes et le nombre, vous avez le droit aux disputes, aux pleurs, aux biberons, aux devoirs, à la télé, à la console de jeux, … Voici des solutions à adapter pour réussir à travailler, s’occuper des enfants, de la maison et rester saine d’esprit.

1. Effectuer les tâches à forte concentration quand les enfants dorment

Travailler tôt le matin, le soir après le coucher des enfants ou pendant la sieste, vous donnera un peu de répit. Pendant ces plages, prévoyez les tâches pour lesquelles vous avez le plus besoin d’être concentrée et de ne pas être dérangée.

Au besoin, prévenez ou demandez la permission à votre employeur pour décaler vos horaires. Veillez bien-sûr à rester joignable à des horaires en journée.

Il ne s’agit pas non plus de travailler toute la nuit ou de vous épuiser en vous levant à 4 h tous les jours.

2. Alterner des plages de travail et des plages avec les enfants

Travailler 8 h durant sans avoir à se préoccuper des enfants en les laissant livrés à eux-mêmes ? Même si la tentation est grande, ce n’est bien-sûr pas envisageable, surtout si vous êtes seule à la maison !

La solution est de découper votre journée et d’alterner des périodes de travail et des périodes dédiées aux enfants pour les soins, les repas mais aussi pour des activités, des jeux et les devoirs.

Vous devrez peut-être commencer plus tôt et finir plus tard. Mais vous pourrez récupérer ce temps sur les déplacements que vous ne faites pas.

Prévoyez le planning avec les horaires et expliquez-le aux enfants. Cela les rassurera et vous aussi d’ailleurs.

3. Créer un espace de travail

L’objectif est de vous isoler pour limiter les interruptions. Si avez un bureau à la maison, c’est parfait. Dans le cas contraire, installez-vous dans la cuisine ou une autre pièce. Vous serez moins dérangée si les enfants ne vous voient pas !

4. Écouter de la musique pour vous isoler du bruit

S’il vous est difficile de vous éloigner dans une pièce, vous pouvez mettre un casque et écouter de la musique pour vous isoler du bruit.

D’ailleurs, vous pouvez le faire que vous soyez isolée ou non. Cela vous aidera à vous concentrer.

Il ne s’agit pas de monter le son à fond (attention à vos oreilles) pour ne rien entendre de ce qui se passe dans la salon. Veillez à la sécurité des enfants !

Par contre une petite musique dans les oreilles aurait pour bénéfice de ne pas vous laisser parasiter par les bruits extérieurs. Je dis « aurait » car les spécialistes ont des avis divergents à ce sujet.

Lorsque vous écrivez, la musique va en effet occuper le cortex auditif de votre cerveau qui aurait tendance à se laisser aller à divaguer.

En réalité tout semble venir du choix de la musique. Pour l’avoir expérimenté et mis en pratique moi-même, j’ai constaté que, pour ma part, je devais écouter de la musique classique et sans parole.

Je dois dire que j’ai été bluffée la première fois que j’ai écouté du Mozart dans mon casque ! Une bien meilleure concentration et davantage d’inspiration. En revanche, si je mets une chanson entraînante, je chante et je danse : pas très productif !

A tester pour trouver le répertoire qui sera votre allié.

5. Fixer des règles avec les enfants

Si vous vous isolez géographiquement et/ou phoniquement, si vous instaurez des plages de travail et des plages avec les enfants, il est nécessaire de fixer des règles.

Ces règles sont applicables aux enfants comme à vous-même ! Et oui, si vous ne respectez pas les temps qui leur sont dédiés, pourquoi ne viendraient-ils pas vous voir quand vous travaillez ?

D’ailleurs ces pauses vous feront le plus grand bien et ne pourront que booster votre productivité. Pour ne pas rater l’heure, réglez une alarme.

Si vous avez d’autres solutions pour cohabiter avec les enfants quand vous travaillez, vous pouvez les partager en commentaire.

You may also like

Pour les entrepreneures déterminées à réussir : 20 conseils pour apprendre à vous organiser et à gérer votre temps.